À propos

Pour l’amour de l’Outaouais

L’Outaouais est une région méconnue. On sait généralement qu’elle est située à l’ouest de Montréal. On y associe volontiers quelques noms célèbres comme Joe Montferrand et Louis-Joseph Papineau. Ceux et celles qui en savent davantage nommeront aussi le peintre Jean-Philippe Dallaire ou Guy Sanche, le fameux Bobino de l’enfance des baby-boomers québécois. Les amateurs de plein air penseront spontanément au parc de la Gatineau. Mais ensuite?

Je vous présente l’Outaouais et la Petite-Nation selon une perspective personnelle. C’est un clin d’oeil à une superbe région que j’aime profondément et qui mérite d’être davantage connue par les Québécois.

Ce site Web n’est pas touristique. Pour savoir tout ce que la région offre aux visiteurs, mieux vaut naviguer sur le site de Tourisme Outaouais.

Il contient aussi de l’information sur l’organisme sans but lucratif Les Amis du parc national de Plaisance et ses activités. Ce regroupement de bénévoles amoureux du parc a été fondé en 2018.

Beaucoup à offrir

C’est l’occasion de rappeler que cette région n’est pas située en Ontario. Il ne s’agit pas non plus d’une lointaine contrée.  Elle a beaucoup à offrir.

L’Outaouais est vaste. Ce modeste site Web ne pourra pas faire véritablement le tour du sujet. J’espère néanmoins piquer suffisamment votre curiosité.

L’ex-maire de l’ancienne Ville de Hull, Michel Légère, avait l’habitude de dire que le meilleur point de vue sur les édifices du Parlement canadien se trouvait du côté de l’Outaouais québécois. Preuve en était, disait-il facétieusement à l’époque, que l’image sur l’ancien billet de banque de 1 $ les montrait selon une perspective hulloise. Et d’ailleurs, c’est du côté québécois de la rivière des Outaouais qu’il faut être pour pleinement admirer les feux d’artifice du 1er juillet.

Le meilleur côté de la rivière n’est pas toujours celui qu’on imagine.

Yves Lusignan

Pour nous joindre
 yveslusignan2@gmail.com