Le Grand Prix cycliste de Gatineau: pour les pros

Le Grand Prix cycliste de Gatineau est une rare occasion pour l'élite féminine de participer à une course sanctionnée par l'Union cycliste internationale (UCI) se déroulant au pays.
Le Grand Prix cycliste de Gatineau est une rare occasion pour l’élite féminine de participer à une course sanctionnée par l’Union cycliste internationale (UCI) se déroulant au pays.
Photo : Yves Lusignan

Le Grand prix cycliste de Gatineau est une des rares occasions pour l’élite féminine de courir en Amérique du Nord. C’est aussi la chance de recueillir de précieux points décernés par l’Union cycliste internationale (UCI).

Le vélo est une marque de commerce à Gatineau. Il était donc normal qu’un  événement cycliste international marque le début de la saison. C’est le cas depuis 2010. On parle ici d’une grande course qui attire des cyclistes des États-Unis, d’Europe, d’Australie et du Mexique.

Pour les coureuses canadiennes qui doivent s’expatrier en Europe, c’est une chance de se frotter aux meilleures et de montrer leur savoir faire devant parents et amis.

Né d’une randonnée populaire

Le Grand prix cycliste est né en 2004 d’une randonnée familiale et populaire baptisé La Grande visite de Gatineau. Les organisateurs firent alors preuve d’audace en ajoutant à la programmation deux épreuves sanctionnées par l’Union cycliste internationale (UCI). D’abord le Chrono Gatineau, une course contre la montre internationale. Ensuite, le Grand prix cycliste de Gatineau, une épreuve sur route féminine qui se tient sur les promenades du Lac des Fées et dans le parc de la Gatineau.

À cela il faut ajouter à la programmation des épreuves pour les jeunes dans le cadre de la Coupe Québec, qui est sanctionnée par la Fédération québécoise des sports cyclistes.

Pour ceux et celles qui aiment les défis, un Grand Fondo de 111 kilomètres et un Medio Fondo de 69 kilomètres est proposé aux cyclistes bien entraînés qui veulent affronter le parc de la Gatineau.

Qu’en est-il de la randonnée familiale et populaire? Elle a repris vie en 2017. La Marine canadienne a en effet relancé le concept lors de l’édition 2017 du Grand prix cycliste. La randonnée non compétitive est d’une distance de 30 kilomètres. Elle mènent les cyclistes jusqu’au centre-ville d’Ottawa, devant la Colline du Parlement.