Vélo: Gatineau est la capitale du vélo plaisirs

Le Grand Prix cycliste de Gatineau est une rare occasion pour l'élite féminine de participer à une course sanctionnée par l'Union cycliste internationale (UCI) se déroulant au pays.
Le Grand Prix cycliste de Gatineau est une rare occasion pour l’élite féminine de participer à une course sanctionnée par l’Union cycliste internationale (UCI) se déroulant au pays.
Photo : Yves Lusignan

Le vélo fait partie de la fibre culturelle de la Ville de Gatineau et de la région de l’Outaouais.

En effet dans les années 1970 et 1980, l’ancienne Ville de Hull était légitimement considérée comme la capitale du vélo au Québec. Le Festival international de la bicyclette de Hull était  le rendez-vous incontournable des amateurs de vélo.

Pour les cyclosportifs, le parc de la Gatineau est sans conteste le meilleur endroit pour tenir la forme en toute sécurité, car la circulation est lente.

Capitale du vélo

Le Grand Prix cycliste de Gatineau s’impose maintenant depuis quelques années comme un événement incontournable pour l’élite féminine. Cette grande fête du vélo s’échelonne sur plusieurs jours. Elle comprend également des cyclosportives et une randonnée familiale et populaire.

Le vélo-boulot est également fort populaire à Gatineau. Des milliers de cyclistes se rendent au travail chaque matin en empruntant le réseau cyclable. Plusieurs traversent les ponts qui enjambent la rivière des Outaouais pour travailler à Ottawa.

La Maison du vélo est l’endroit tout indiqué pour les nombreux touristes qui veulent connaître le réseau cyclable.

Preuve de l’engouement pour le vélo dans la région, le club Vélo plaisirs compte bon an mal an environ 700 membres. La Printanière, l’Estivale et l’Automnale sont des sorties qui comptent parmi les moments forts de la saison du club.

Ailleurs en Outaouais

Grâce à un réseau cyclable de qualité qui n’a rien à envier aux autres régions du Québec, l’Outaouais est une destination de choix pour les cyclistes.

Aménagé sur l’ancienne voie ferrée de la Pontiac Pacific Junction, le Cycloparc PPJ permet en effet de se rendre de Gatineau jusqu’à Fort Coulonge dans le Pontiac. La piste est composée d’un mélange de poussière de roche et de gravelle. La distance est de 90 kilomètres. Le paysage est rural.

Le parc linéaire de la Vallée-de-la-Gatineau est une expérience de 78 kilomètres entre les municipalités de Low et Maniwaki. Le clou est sans conteste la section longeant le magnifique lac Blue Sea. C’est alors l’occasion de sauter à l’eau et de se détendre avant de poursuivre sa route.

Saviez que...L’idée de la Route verte, qui fait la fierté des Québécois, est née dans les années 1980 d’une initiative de l’ex-maire de l’ancienne Ville de Hull, Michel Légère, appuyé par l’ancien conseiller municipal Claude Lemay. En effet, c’est à vélo que ces derniers avaient choisi pendant quelques années de propager  l’idée d’un lien cyclable entre Hull et Québec. L’idée a ainsi fait son chemin, pour le plus grand bonheur des cyclistes.