Un pont et son collège

Pont Alonzo-Wright
Pont Alonzo-Wright. Photo: Yves Lusignan

Ce pont porte le nom d’Alonzo Wright, le petit-fils de Philemon Wright, le fondateur du canton de Hull.  Alonzo Wright a été surnommé le « roi » de la Gatineau. En plus d’être un baron du bois, il mène une brillante carrière politique fédérale. Il était un ami personnel de Sir John A Macdonald et de Sir Wilfrid Laurier. Sa grande ouverture d’esprit, sa générosité ainsi que son hospitalité proverbiale firent d’Alonzo Wright l’un des hommes politiques les plus respectés de sa génération.

Le collège Saint-Alexandre se classe parmi les meilleurs établissements d'enseignement.
Le collège Saint-Alexandre se classe parmi les meilleurs établissements d’enseignement.. Photo: Yves Lusignan

Le Collège Saint‑Alexandre

Le Collège Saint-Alexandre occupe le site de la maison et de la grande ferme d’Alonzo Wright. Il s’agit d’ailleurs du seul exemple de domaine datant de la deuxième moitié du XIXe siècle dans le secteur Gatineau.

Le collège Saint-Alexandre et son dôme.
Le collège Saint-Alexandre a été créé par les frères Spiritains. Photo: Yves Lusignan

En 1912, les frères Spiritains y créèrent le collège apostolique Saint-Alexandre. C’est maintenant un important témoin des édifices scolaires du début du XXe siècle à Gatineau. Ce cadre enchanteur, incluant l’île Marguerite sur la rivière Gatineau, est  constitué en site du patrimoine par l’ancienne Ville de Gatineau en 1996. Soulignons enfin que les Pères reposent dans un modeste cimetière à l’arrière du collège. Il s’agit d’un autre lieu de mémoires bien caché de notre région.

 

Texte préparé par Michel Prévost, D.U., archiviste en chef de l’Université d’Ottawa et président de la Société d’histoire de l’Outaouais.